Actualités

CONJOINT COLLABORATEUR

09/09/2015

La perte de la qualité de « conjoint » n’entraine plus systématiquement l’impossibilité de se constituer une retraite.

La loi garantissant l’avenir et la justice du système de retraite permet aux ex-conjoints collaborateurs de cotiser volontairement à l’assurance vieillesse de base. En cas de divorce ou de retraite du professionnel, le conjoint collaborateur perdait, jusqu’à aujourd’hui, toute faculté de se constituer des droits à retraite. Désormais, le conjoint collaborateur peut demander à adhérer à la caisse retraite dans les six mois suivant sa radiation à titre de conjoint collaborateur.